Diplômes et qualifications des professionnels du chien

Éleveurs

Elever des chiens est un métier ! Et comme tout métier, des compétences et un savoir-faire spécifiques sont nécessaires pour l’exercer correctement. Il ne suffit pas d’aimer les animaux pour être un bon éleveur… Les chiens sont des êtres vivants sensibles et intelligents qui passent toute leur vie dans nos foyers. Il est donc indispensable de choisir votre chiot auprès d’un bon éleveur qui dispose des connaissances adéquates pour faire naître et grandir des chiots sains et équilibrés.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir éleveur ?

Si l’éleveur ne fait naître qu’une seule portée par an (inscrite au LOF), il n’a pas besoin de se déclarer comme professionnel ou de justifier d’une formation. On dit qu’il est un « particulier dérogataire », il s’agit en général d’un passionné d’une race souhaitant faire reproduire très ponctuellement ses chiens pour perpétuer une lignée, et souvent suivant les conseils d’un éleveur professionnel.

A partir de 2 portées par an, tout éleveur est obligé de déclarer une activité professionnelle avec un n° de SIRET, et doit être titulaire de l’ACACED (anciennement appelé « CCAD ») : Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d'Espèces Domestiques. Il s’agit d’une formation délivrée sur deux jours par le Ministère de l’Agriculture et soumise à évaluation. Cette formation doit être actualisée et renouvelée tous les 10 ans pour être valide.

Pour être référencé sur notre site, un éleveur doit impérativement être titulaire de l’ACACED.

Quels sont les diplômes ou formations existants pour devenir éleveur ?

Selon son profil et la diversité des activités exercées à l’élevage (toilettage, pension, etc…) un éleveur peut être titulaire de plusieurs diplômes, en voici une présentation rapide.

BPA (brevet professionnel agricole) Travaux de l’élevage canin et félin : formation de niveau CAP en 2 ans, effectuée en alternance ou en formation professionnelle. Le titulaire de ce diplôme maîtrise les situations de travail courantes : alimentation des animaux, surveillance, intervention dans les différentes phases du cycle de reproduction, suivi de l'hygiène, soins de base, entretien des équipements et des locaux, préparation des animaux à leur départ, etc.

BAC PRO Elevage (Conduite et gestion d'une entreprise du secteur canin et félin) : formation de niveau BAC en 3 ans, effectuée en alternance ou en formation professionnelle. Cette formation prépare à devenir responsable d’un élevage ; le titulaire de ce diplôme est capable d’établir un plan de sélection des animaux et contrôle leur reproduction, il apprécie leur état de santé et leur comportement. Il choisit et prépare les aliments, sait adapter les rations. Il entretient les équipements et les bâtiments d'élevage. En outre, il connaît la réglementation en vigueur concernant la vente d’animaux domestiques, et peut proposer des services diversifiés à l’élevage : éducation, pension...

Certains éleveurs sont également Formateurs à l’attestation d'aptitude : ils sont habilités par la préfecture à délivrer une formation obligatoire aux particuliers qui souhaitent acquérir un chien de catégorie, tels que les chiens de race Rottweiller ou American Staffordshire Terrier. Ces formateurs sont souvent des professionnels de l’éducation canine (éducateurs, maîtres-chiens) ou des éleveurs des races concernées par la catégorisation. Cette qualification est accordée à des professionnels justifiant d’une expérience et d’une compétence précise, et fait l’objet d’un renouvellement sous conditions, elle est donc un gage de sérieux.

Animateur des Activités Assistées par l'Animal : cette qualification concerne les personnes qui encadrent des activités de médiation animale et zoothérapies, auprès d’un public spécifique (enfants, personnes malades ou en situation de handicap, personnes âgées etc) à des fins thérapeutiques, récréatives ou éducatives.

Certains éleveurs peuvent également être titulaire du diplôme de Soigneur Animalier ou d’Auxiliaire de Santé Animale. Un éleveur proposant des services de toilettage pourra faire valoir l’obtention du Certificat Technique des Métiers – Toiletteur canin.

Il existe une certification plus rare, celle d’Educateur de Chiens Guides d'aveugles (AFH2A) : cette formation dispensée sur 2 ans après le baccalauréat est exigeante sur le plan de l’investissement personnel et des connaissances en matière d’éducation canine.

Enfin, s’il n’est pas obligatoire d’être titulaire d’un diplôme pour devenir éducateur canin, il existe un Brevet Professionnel Educateur canin équivalent à un niveau baccalauréat et dispensé sur 2 ans. Il s’agit de la seule formation reconnue par le Ministère de l’Agriculture en la matière.

Découvrez les diplômes et les formations de nos éleveurs partenaires en consultant leur profil !

Dans la même rubrique